022 808 00 18 / Fax : 022 781 27 25 info@pharma24.swiss

FAQ vaccination contre la COVID-19

Jan 20, 2021 | infos patients

FAQ vaccination contre la COVID-19

La vaccination est la mesure la plus efficace contre la COVID-19, pourquoi ?

Les études ont montré que, sur 100 personnes vaccinées puis exposées au coronavirus, 95 personnes sont complétement protégées. Les 5 autres développent une COVID-19 qui ne nécessite pas d’hospitalisation.

À qui la vaccination est-elle recommandée ?

A toutes les personnes dès 65 ans (initialement >75ans), et aux adultes de tout âge qui présentent un ou plusieurs facteurs de risque (p.ex obésité, diabète, hypertension, maladie cardiaque, maladie pulmonaire, cancer, immunosuppression).

Par la suite, les contacts étroits des personnes à risque, les professionnels de santé et tous les adultes le souhaitant pourront être vaccinés.

À qui la vaccination n’est-elle pas (encore) recommandée ?
  • Aux enfants de <16 ans et aux femmes enceintes faute de données suffisantes.
  • Si vous souffrez d’une maladie aiguë (p.ex fièvre), il est conseillé de repousser la vaccination.
  • Si vous avez eu une réaction allergique à un vaccin ou un de ses composants, parlez-en à votre médecin ou pharmacien.
  • Si vous avez eu une infection COVID-19 récemment, la vaccination est possible, mais l’immunité après la maladie permet d’attendre 3 mois pour vous faire vacciner. Aucun test de dépistage COVID-19 n’est nécessaire avant la vaccination.
  • Les maladies chroniques ou la prise de médicaments ne constituent pas de contre-indications à la vaccination.
Est-ce que la vaccination contre la COVID-19 est obligatoire ?

Non.
En Suisse, la vaccination est une démarche volontaire : aucune obligation n’est prévue.

La vaccination contre la COVID-19 vous est recommandée par l’Office Fédéral de la santé publique (OFSP), par la commission fédérale pour les vaccinations (CFV) et par le service du médecin cantonal.

Quand puis-je me faire vacciner ?

Veuillez-vous informer auprès de votre canton pour savoir où et quand vous pouvez vous faire vacciner.

A Genève:
→ vous pouvez consulter :

le site ge.ch ou appeler le 0800 909 400

→ vous pouvez vous inscrire à la vaccination COVID en suivant ce lien : https://ge.covid-vaccin.ch/

L’infoline nationale sur la vaccination COVID-19 répond aussi 7j/7 de 6-23h au 058 377 88 92.

Quels types de vaccin sont proposés ?

Actuellement la Suisse autorise les vaccins dits à «ARN messager».

Que contient le vaccin contre la COVID-19 à ARN messager ?

Le vaccin à ARN messager contient une petite portion de code génétique, nécessaire à fabriquer des protéines en forme de clou (spicules) sur la surface du coronavirus.

Les ARN messagers sont enfermés dans de minuscules gouttelettes de graisse (liposomes) pour être injectés dans le corps.

Est-ce que le vaccin contre la COVID-19 peut provoquer une infection COVID-19 ?

Non.

Est-ce que le vaccin à ARN messager peut modifier mon ADN ?

Non, les ARN messagers des vaccins contre la COVID-19 ne peuvent pas modifier notre code génétique.

Notre code génétique (ADN) est protégé dans le noyau de nos cellules. L’ARN messager n’entre pas dans le noyau des cellules.

Les vaccins à ARN messager ne sont pas une thérapie génique.

Est-ce que le vaccin contre la COVID-19 contient des adjuvants ?

Non, le vaccin contre la COVID-19 ne contient pas d’aluminium ou autres adjuvants.

Combien de temps l’ARN messager reste-t-il dans mon corps après l’injection du vaccin ?

Environ 2 jours. Au bout de 48 heures environ, l’ARN messager est dégradé et éliminé par les cellules.

Comment fonctionne un vaccin à ARN messager ?

Une fois injectés dans le corps humain, les liposomes contenant l’ARN messager sont «avalés» par les cellules voisines.

Les cellules lisent le code de l’ARN messager et fabriquent pendant environ 2 jours des protéines-spicules.

Les protéines-spicules fabriquées par nos cellules sont repérées par le système immunitaire.

En réaction, notre système immunitaire produit des anticorps et des globules blancs capables de reconnaître rapidement et d’éliminer le coronavirus en cas d’infection.

Combien de temps après l’injection serai-je protégé(e) contre la COVID-19 ?

La vaccination nécessite deux piqûres dans le bras à 3-4 semaines d’intervalle.

La protection contre la COVID-19 commence environ 2 semaines après la première dose et elle est complète (95%) dès une semaine après la seconde dose.

Les vaccins COVID-19 peuvent-ils être combinés ?

Non, d’après l’état actuel des connaissances, les vaccins COVID-19 ne peuvent pas être combinés. Les deux injections doivent être réalisées avec le même vaccin.

Pourrai-je oublier le coronavirus après la vaccination ?

Pas tout de suite.

On ne sait pas encore si la vaccination empêche seulement de tomber malade, ou si elle empêche aussi d’être contagieux.

Ainsi, l’hygiène des mains, la distance sociale et le port de masque restent recommandés même aux personnes vaccinées.

Combien de temps dure la protection ?

On ne sait pas encore si la protection dure plusieurs mois ou plusieurs années.

Il n’est donc pas exclu qu’un rappel vaccinal soit nécessaire après un certain temps.

Quelle est la conséquence de la vaccination COVID-19 sur les quarantaines ?

Jusqu’à nouvel ordre, la réglementation actuelle en matière de quarantaine s’applique aussi aux personnes vaccinées.

L’objectif est toutefois d’adapter ces dispositions dès qu’on en saura davantage sur la protection contre les transmissions, qu’un plus grand nombre de personnes seront vaccinées et que les infections diminueront.

Est-ce que la vaccination me protège contre les nouveaux variants du coronavirus ?

D’après les études actuelles, les mutations observées sur le variant SARS-CoV-2 n’empêchent pas l’action des anticorps développés suite à la vaccination par le vaccin de la firme Pfizer/BioNtech.

Quels sont les effets indésirables des vaccins contre la COVID-19 ?

Ces vaccins sont actuellement administrés à des dizaines de millions de personnes dans le monde.

Le jour ou le lendemain de la vaccination, des réactions inflammatoires ont été observées :

  • une douleur à l’endroit de la piqûre
  • de la fatigue, maux de tête, douleurs dans les muscles ou les articulations, parfois des frissons ou de la fièvre.

Ces réactions sont généralement légères ; elles peuvent être fortes, mais rarement.

Elles disparaissent spontanément entre 1 et 3 jours et peuvent être diminuées par la prise de paracétamol.

Quels sont les risques de ces nouveaux vaccins ?

Le seul risque grave connu est celui d’une réaction allergique, surtout chez les personnes qui ont déjà fait une réaction allergique grave à un vaccin ou à un de ses composants. On sait heureusement très bien soigner ces allergies.

D’autres risques encore inconnus (et donc rares) ne sont pas exclus mais ils sont très faibles par rapport aux risques que la COVID-19 fait courir aux personnes >65 ans et aux personnes fragilisées par certaines maladies.

Ces risques sont aussi plus faibles que ceux des symptômes prolongés parfois observés après une COVID-19 bénigne.

Puis je me vacciner contre d’autres maladies (p.ex grippe) parallèlement à la vaccination contre la COVID-19 ?

Il convient de respecter un délai d’environ une semaine entre la vaccination contre la COVID-19 et l’administration d’autres vaccins.

Combien coûte la vaccination contre la COVID-19 ?

Les coûts d’une vaccination contre la Covid-19 sont couverts par l’assurance obligatoire des soins. La Confédération et les cantons prennent en charge les coûts non couverts par l’assurance maladie. La vaccination sera donc gratuite pour la population.

Comment puis-je prouver que j’ai été vacciné(e) contre la COVID-19 ?

En Suisse, la vaccination contre la COVID-19 sera inscrite dans votre carnet de vaccination. Cela permet à toute personne ayant été vaccinée en Suisse de faire confirmer sa vaccination.

Puis-je me faire vacciner uniquement dans mon canton de domicile ?

Non, vous êtes libre de choisir le lieu. La convention tarifaire s’applique dans toute la Suisse. La vaccination est donc indépendante du lieu de résidence ou du lieu où vous suivez un traitement.

Je suis frontalier : où puis-je me faire vacciner ?
  • Les frontaliers couverts par l’assurance-maladie obligatoire en Suisse peuvent se faire vacciner dans notre pays conformément aux recommandations de vaccination. Le coût est pris en charge par l’assurance-maladie obligatoire, la Confédération et les cantons.
  • Les frontaliers qui ne sont pas assurés en Suisse mais qui, du fait de leur activité professionnelle, sont exposés à un risque d’infection (p. ex. personnel de santé en contact avec des patients ou personnel d’encadrement des homes et des EMS) peuvent également se faire vacciner dans notre pays selon la même procédure.
  • Quant aux frontaliers assurés à l’étranger qui ne font pas partie des catégories professionnelles exposées, le coût doit être pris en charge par leur assurance-maladie. Il leur est donc recommandé de se faire vacciner dans le pays où ils sont domiciliés.
J’ai un doute ou d’autres questions

Vous pouvez consulter :

Référence :
OFSP, Coronavirus, questions fréquemment posées pour les professionnels de la santé :

https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/aktuelle-ausbrueche-epidemien/novel-cov/information-fuer-die-aerzteschaft/faq-gesundheitsfachpersonen.html (consulté le 19.01.2021)

 

FAQ vaccination contre la COVID-19

Jan 20, 2021 | infos patients

FAQ vaccination contre la COVID-19